Ligue reconnue d'utilité publique. Fondé par Mademoiselle Sophie Niess en 1913
«Or au bout de quarante jours, Noé ouvrit la fenêtre qu’il avait faite. (...) Puis il lâcha la colombe pour voir si les eaux avaient baissé sur la surface du sol. Mais la colombe ne trouva pas où poser la patte; elle revint vers l’arche car les eaux couvraient toute la surface de la terre. Il tendit la main et la prit pour la faire rentrer dans l’arche. Il attendit encore sept autres jours et lâcha à nouveau la colombe hors de l’arche. Sur le soir, elle revint vers lui, et voilà qu’elle avait au bec un frais rameau d’olivier. Noé sut ainsi que les eaux avaient baissé sur la terre. Il attendit encore sept autres jours et lâcha la colombe qui ne revint plus vers lui.»
Genèse 8
 

En effet, la colombe s’est envolée et, depuis, les pigeons ont conquis le monde, vivant dans la forêt dense, en montagne – dans l’Himalaya et le Pamir, les pigeons des neiges nichent jusqu’à 5’000 mètres d’altitude – ou, comme cette tourterelle de Californie, dans un désert où la température peut monter jusqu’à 44°C.

La diversité des pigeons, qu’ils soient domestiqués ou sauvages, est très grande; certains peuvent avoir la taille d’un moineau, d’autres, tel le pigeon couronné, atteindre les 2,5 kg.

Depuis l’antiquité cet oiseau est porteur de symboles; le caractère pacifique qu’on lui attribue en a fait l’ambassadeur de la douceur et de l’amour; les peuples sémites d’Orient le liaient à Astarté, la déesse de l’amour et il fut plus tard apparenté à Aphrodite par les Grecs qui le gardaient dans des sanctuaires. Bien que dans la Rome antique l’oiseau de Vénus fut lui aussi considéré comme sacré, on le mangeait pourtant, ainsi que ses œufs que l’on considérait comme aphrodisiaques...

Dans la Bible, c’est la colombe qui apporte à Noé le rameau d’olivier et lors du baptême de Jésus dans le fleuve on voit cet oiseau descendre des cieux au-dessus de sa tête, raison pour laquelle le Saint-Esprit est souvent représenté sous la forme d’un pigeon.

La colombe est l’attribut de nombreux saints, tels Thérèse d’Avila, Catherine d’Alexandrie, de Grégoire ou Basile le Grand. Dans la symbolique funéraire, la colombe est «l’oiseau de l’âme», qui s’élève jusqu’au paradis pour se poser sur l’arbre de la vie. En Inde aussi la colombe était «oiseau de l’âme» et en Chine elle incarnait fidélité conjugale et fécondité parce que d’habitude les pigeons vivent en couple, les deux parents se partageant le soin de veiller sur leur couvée et nichant presque toute l’année.

Sous nos latitudes les pigeons sauvages accomplissent généralement deux à quatre nichées par année tandis que les pigeons d’élevage peuvent nicher jusqu’à dix fois. Ce faisant, ils compensent leur faible nombre d’œufs, un voire deux, par nidification. Ce nombre réduit est caractéristique de tous les pigeons et s’explique par une méthode de nourrissage à nulle autre pareille. Les oisillons sont élevés au lait que leurs parents produisent dans la paroi de leur jabot. Ce lait qui ressemble à du fromage blanc est beaucoup plus riche en énergie que le lait des mammifères et, grâce à ce régime, le jeune pigeon est le vertébré dont la croissance est la plus rapide.

La plupart des pigeons sont très sociables, un pigeon va rarement seul, raison pour laquelle cet oiseau si sympathique est considéré comme une nuisance par les autorités et une certaine population des villes qu’il habite. Messager des cieux pour les uns, rat ailé pour les autres, c’est aussi le cas à Lausanne où les amis de nos pigeons ont à faire face à d’impitoyables adversaires: le cas est bien connu de cette dame qui préférait payer régulièrement des amendes plutôt que de cesser de nourrir ces oiseaux. Aujourd’hui d’autres «hors-la-loi» suivent son exemple, qu’elle contemple dans un plus clément au-delà...

Quant à la Ligue, avec l’aimable concours du mandaté de la ville pour le contrôle de cette gent ailée, elle prend en charge le pigeonnier longtemps désaffecté du parc Mon-Repos. Un petit groupe de bénévoles y distribue les grains et l’eau, nettoie et veille sur ses pensionnaires avec attention et amour.

Nous avons grand besoin d’autres «colombophiles» passionnés qui puissent donner un coup de main – et de balai – pour établir une rotation de nos anges gardiens. Vous obtiendrez des informations supplémentaires en vous adressant à notre secrétariat (téléphone et heures d’ouverture en page 1).
 
Merci!
 
Susanne Wachtl

Commentaires


Voulez-vous contribuer à notre forum?
Voulez-vous suggérer des articles et des idées?

envoyez-nous votre matériel ou contactez-nous pour plus d'informations
 
le Comité évaluera les contenus en harmonie avec notre Mission

Invitez les amis à visiter notre site web, partagez les liens et les articles sur les réseaux sociaux, utilisez les boutons "J'aime" et "G+1" !
Aidez-nous à faire connaître nos activités et notre engagement !

Placements Urgents

Je cherche une famille...

IMAGE

Stella

Curriculum extraordinaire que celui de Stella. Elle vivait au sein d‘une colonie de chats errants dans un quartier de Lausanne,...

IMAGE

Sweety

Jolie minette à la patte blanche… mais facile ! En effet, lorsque quelque chose la dérange, elle ne manque pas de se manifester par un rapide...

logoLigue Vaudoise pour la Défense des Animaux et contre la Vivisection
pour la défense des animaux exploités et maltraités

adresse :
Ch. De la Grangette 171
La Croix-sur-Lutry
CH-1090 Suisse
 
contact :
tel. (+41) 021 791 20 36
info [@] defense-animaux.ch

module de contact

 
horaires :
ouvert tous les jours
de 15h00 à 19h00
 
les images et le contenu des articles mentionnés ou publiés par d'autres auteurs sont propriété des respectifs auteurs
  • site web, graphisme et template
  • @ Amnis Garage
  • Amnis Garage
  • réalisé par Andrea, Barbara, Evaristo, Federica, Max



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies
pour améliorer votre navigation et votre expérience du site et pour réaliser des statistiques de visites.