Ligue reconnue d'utilité publique. Fondé par Mademoiselle Sophie Niess en 1913

Actualités

Mmh, ça sent bon la maison ! Quel bonheur que de retrouver son chez-soi - encore une minette libre désormais des contraintes de toutes ces bouches à nourrir et de la lourde tâche de protéger ces petites créatures sans défenses contre les graves menaces qui les guettent dès leur naissance : maladies ou encore tueries perpétrées par d’aucuns avec une extrême cruauté.
MERCI à NetAP et à ses vétérinaires bénévoles qui, en un week-end, ont castré non moins de 75 chats à la Maison des Chats ! MERCI aussi à l’équipe de bénévoles qui, avec une grande patience, ont capturé tout ce petit monde afin que les minons soient tous prêts en salle d’attente le jour J! Après l’intervention, ils sont relâchés, castrés donc, mais également vermifuges, déparasités, vaccinés et marqués d’une encoche à l’oreille. Et bien sûr, ceux d’entre-deux qui présentent des problèmes de santé restent temporairement au Refuge afin de recevoir les soins adéquats. Ainsi deux jeunes frères, avec des malformations à une patte, vraisemblablement un problème de consanguinité, chercheront bientôt une famille après avoir été soignés et socialisés chez nous. Un autre minon pourra être relâché dès que sa fracture du péroné sera ressoudée, alors qu’une minette se remet gentiment d’une intervention à l’œil. Pour une autre chatte, très malade, il n’y eu pour la soulager d’autre alternative que l’euthanasie.
Après l’intervention, chacun est reconduit et relâché à son lieu d’origine. Ainsi plusieurs colonies provenant de fermes de différentes localités du canton ont, à leur retour, été accueillies avec plaisir par les exploitants, libérés eux aussi du problème de la prolifération excessive des colonies de chats non-castrés.
La plus grande colonie provenait cette fois-ci des jardins communaux de Crissier : plus d’une vingtaine de chats qui trouvent des logis confortables autour des coquettes maisonnettes des jardins et, en contrepartie, tiennent les souris et les campagnols à distances des plates-bandes…
Cette action est la 5ème de NetAP à la Maison des chats. Pour les chats concernés, cela représente un grand soulagement, mais afin de pouvoir résoudre le problème des chats errants à plus grande échelle, il faudrait pouvoir rompre le cercle de la prolifération débordante de façon systématique. Ce but ne pourra être atteint que par le biais d’une obligation légale de castrer la population de chats errants et nous vous invitons vivement à signer et à faire signer autour de vous notre pétition sous : www.castrationobligatoire.ch

 

Une pause bien méritée autour d’un succulent repas concocté, avec la participation d’autres bénévoles, par Violette, soigneuse d’animaux d’élite, toujours aux petits soins des minons et, pour l’occasion, des vétérinaires de NetAp.

l'Insoutenable Martyre des Cochons
au nom de la Productivité et de l'appât du Gain


Depuis plus de 20 ans, ACUSA (Association Contre les Usines d’Animaux) dénonce inlassablement l’impitoyable sauvagerie perpétrée dans les porcheries et autres élevages industriels. La vidéo de MART (Mouvement pour les Animaux et le Respect de la Terre), tournée dans des exploitations vaudoises et mise en ligne récemment, a porté à la une des journaux l'horreur quotidiennement mise à l’oeuvre dans la pénombre des porcheries.
retrouvez la vidéo sur www.mart.ch
 
photo du vidéo de MART
 
A lire: REGNE ANIMAL
de Jean-Baptiste Del Amo
Paru chez Gallimard, août 2016.
ISBN 9782070179695

Dans Règne animal, Jean-Baptiste Del Amo, en lice pour le prix Goncourt, retrace, de la fin du XIXe siècle aux années 1980, l'histoire d'une exploitation familiale dans le Gers, vouée à devenir un élevage porcin intensif. Dans cet environnement dominé par l'omniprésence des animaux, cinq générations traversent le cataclysme d'une guerre, les désastres économiques et le surgissement de la violence industrielle, reflet dʼune violence ancestrale.
Seuls territoires d'enchantement, l'enfance et l'incorruptible liberté des bêtes parviendront-elles à former un rempart contre la folie des hommes ?

“Jean-Baptiste Del Amo est impitoyable. Il ne passe pas sur l'innommable: il le nomme et le décrit. Il ne ferme pas les yeux sur l'abjection : il ouvre les nôtres.Il tient pour évident que la porcherie est un lieu de barbarie et de honte. Que notre indifférence au sort cruel des animaux de boucherie est scandaleuse. Que ce que nous mangeons est un concentré de peur, desouillure, desouffrance et d’antibiotiques. Règne animal est un roman à thèse d’un naturalisme implacable.
Le talent de Jean-Baptiste Del Amo est impressionnant”.
Bernard Pivot
Le Journal du Dimanche
 

Action : Montage correct des filets de vignobles


Cette pie a eu de la chance, elle a été délivrée.
Des filets montés de manière négligeante sont des pièges mortels pour les hérissons et les oiseaux
 
La protection des vignobles contre l’appétit des oiseaux est un sujet d’actualité chaque année.
Pourtant, ce ne sont que quelques espèces d’oiseaux qui nuisent aux raisins : merles et étourneaux, grive musicienne ainsi que le moineau domestique et le moineau friquet. Mais les vignobles sont un refuge et habitat important pour beaucoup d’autres animaux et espèces d’oiseaux. Aux alentours des vignes, nous rencontrons souvent des hérissons. Si celles-ci sont protégées par des filets mal montés, elles représentent un piège pour toutes sortes d’oiseaux, hérissons et autres animaux. En essayant de se délivrer, ils s’emmêlent de plus en plus et agonisent de façon particulièrement cruelle.

C’est la raison pour laquelle les filets doivent être bien tendus, non troués, les bords doivent bien se chevaucher et les bouts ne pas traîner sur le sol.

Pro Igel, la protection suisse des animaux (PSA), la Protection des oiseaux ASPO/Birdlife Suisse ainsi que la Vogelwarte Sempach et la Ligue Vaudoise pour la Défense des Animaux reçoivent régulièrement des messages concernant des animaux ayant trouvé la mort dans des filets mal posés. Cependant, ce ne sont que des messages isolés. Nous aimerions intensifier et élargir nos contrôles, mais cela nous pose problème car les filets ne sont tendus que pendant une période assez courte.
 
C’est pourquoi nous faisons appel à toute personne aimant les animaux et la nature, qui aimerait s’investir de temps en temps. Autant allier l’utile à l’agréable : Faire une promenade dans les vignobles par une belle journée d’automne et jeter un oeil sur les filets en passant.
Les contrôles se font en général de mi-septembre à fin octobre, selon le mûrissement des raisins.

Intéressez ? Veuillez télécharger les documents nécessaires ci-dessous :

Grâce à notre formulaire de saisie de données, vous pouvez nous transmettre facilement vos observations

Un grand merci pour votre collaboration. Grâce à votre soutien beaucoup de souffrance animale pourra être évitée.
 
Nous sommes reconnaissants pour toute observation que vous nous transmettrez:
Verein Pro Igel
Kirchgasse 16, CH 8332 Russikon
Tel 044 767 07 90
Fax. 044 767 08 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Campanule, la sauvageonne, a été capturée dans le parc de Cery, avec ses bébés, Sirène et Dauphin, les deux, tout comme elle, à la jolie robe tigrée et blanche. Nous avons confortablement installé la petite famille dans une chambre où Campanule allait pouvoir enseigner à ses petiots les bonnes manières en toute tranquilité.

Quatre jours plus tard, un téléphone de notre vétérinaire nous annonce quʻun chaton, agé de quelques jours seulement, avait été trouvé, miaulant pour sa survie, au bord dʻune route. Oui, nous avions une mère allaitante... encore fallait-il que Campanule veuille bien adopter ce minuscule "Virgule", tigré et blanc lui aussi. Nous étions tendus lors des présententations, soulagés de la voir lʻaccueillir tendrement, commençant par une vigoureuse toilette.
 
Campanule sur la table d'opération
Campanule relachée
 
Encore quelques jours plus tard, voilà quʻest arrivée Louise, une autre petite orpheline tigrée et blanche qui préfèrait nettement le lait maternel et les soins dʻune maman chat aux biberons des humains. Bien que plus petite que Sirène et Dauphin, elle a su sʻimposer et dicter bientôt les règles lors des turbulentes séances de jeux. Virgule, le benjamin de lʻéquipe, a lui vite appris à riposter et à gagner le coeur des soigneurs, de même que celui de Lolita Morena lors dʻune de ses visites!
 
Sirène et Dauphin dans leur nouvel univers
 
Ainsi, la petite famille recomposée a grandi en toute sérénité, avec les bébés découvrant peu à peu leur environnement et vivant le meilleur des deux mondes: lʻenseignement dʻune maman sauvagement féline et les privilèges du contact avec les humains. Campanule, voyant ses bébés sʻaffranchir, a ressenti le besoin de retrouver la liberté des jardins de Cery... avec une table toujours bien mise et le gîte assurés par les amis des félins de la place. Ainsi elle a été relâchée, bien sûr stérilisée, testée et vaccinée contre le typhus.

Les quatre petits, devenus de magnifiques ados bien rangés (!), ont trouvé de nouvelles familles où ils sont aimés et choyés, apportant eux-mêmes tout leur amour et beaucoup de bonheur!
 
Louise, Dauphin et Virgule
 
Marléy, Bobi, Vaudère, Léon, Renoir, Cannelle et Marlon
amis à 4 pattes à la recherche d'une famille


refuge la Maison des Chats - La Croix-sur-Lutry - janvier 2016
 
nous avons ouvert notre chaîne YouTube pour publier nos vidéos
Sensibiliser au lieu de sanctionner !
Suite à l'article paru cet été dans le 24 Heures, on apprend que la commune de Pully a décidé d'interdire aux habitants de nourrir les renards, et de les verbaliser les cas échéant. Cette mesure a été prise afin de limiter les risques de transmission d'une maladie appelée l'Echinococcose.
 


Mais ces mesures sont-elles justifiées ? Quels sont les risques réels pour l'Homme ? La sensibilisation des populations ne serait-elle pas plus productive que la répression ?

Notre Forum Observatoire est maintenant opérationnel !
Vous trouverez des conseils, des anecdotes, des curiosités, des histoires, des réponses ... avec la possibilité d’ajouter vos commentaires !



Si vous souhaitez nous donner vos avis et vos suggestions ou aimeriez proposer des articles, s'il vous plaît, contactez-nous ou envoyez votre matériel via nos sites web. Le Comité évaluera les contenus en harmonie avec notre Mission.

Nous souhaitons à tous nos membres et sympathisants des
heureuses fêtes de fin d'année
et vous remercions chaleureusement de votre précieux soutien au long de cette année 2015, avec l'espoir que vous nous accorderez à nouveau ce soutien si indispensable pour 2016 !

 

Nous avons ouvert notre Boutique en ligne

où vous pouvez découvrir et acheter des produits uniques et créés avec notre cœur
les profits iront à soutenir la Ligue et le Refuge

Yverdon est une ville qui compte de nombreux espaces verts. Beaucoup ne sont pas visibles de la rue. On passe devant un front continu de maisons, sans soupçonner les trésors qui se cachent.
Entre Haldimand et Plaine, existe un patchwork de jardins et de cours. Dans cet oasis, il y a aussi un EMS : les Jardins de la Plaine au cœur de cette verdure. Le centre-ville sans le bruit.
Depuis 2 ans les gens (tant les résidents que les voisins) avaient remarqué une prolifération de chats. Une personne travaillant à l'EMS a contacté la Ligue pour nous demander d'intervenir.
Nous sommes venues avec une bénévole poser deux trappes à l'EMS fin août, sans succès; c'est ainsi qu'on réalise que quelques personnes nourrissaient également les chats dans le quartier, du coup les chats narguaient nos trappes. Après avoir distribué des flyers annonçant l'opération et demandant de ne plus nourrir les chats, une trappe a été posée vers un groupe de gamelle en fin de journée.
Cette dame, Nada, nourrissant les chats, a découvert notre trappe et nous avons pu profiter de discuter du projet de l'opération en cours et garantir que les chats ne seraient pas tués, ce qui a été déterminant pour obtenir son aide. Le soir même on capturait deux chats; le lendemain quatre de plus.
 
 

Campagne de castration à la Maison des Chats

Ils survivent misérablement, ces chats errants, malaimés et pourchassés. Les mamans, véritables mères courage, galèrent vaillamment pour élever leurs bébés, toujours dans l’angoisse de les voir enlevés dans le but d’être exterminés. Sans contrôle, ces colonies grandissent sans cesse. Dans de nombreuses fermes, on opte alors pour la voie aussi brutale qu’illégale qui consiste à tuer les bébés. Bel acte de courage que de noyer, tirer, assommer ou étouffer ces petites créatures sans défense.

L’alternative à cette cruauté est pourtant simple :

Castrer au lieu de tuer

C‘est en effet la seule méthode qui s’avère efficace pour contrôler la croissance des populations de chats errants. La LVDA œuvre inlassablement dans ce but et a reçu, en ce mois d’octobre 2015, le précieux soutien d’une organisation de renommée internationale :
 

NetAP. - Network for Animal Protection

Professionnalisme, dynamisme et efficacité caractérisent l’intervention de l’équipe de vétérinaires et assistantes, arrivés de différents endroits de Suisse, un dimanche matin (ils œuvrent entièrement bénévolement). En peu de temps, les locaux mis à leur disposition se sont transformés en cabinet vétérinaire bien équipé et les premiers minons ont pu passer de la salle d’attente à la table d’opération.
NetAP 02NetAP 01

De par nos villes et nos campagnes, des milliers de chatons sont aujourd'hui encore brutalement tués, suffoqués, noyés, étranglés, tirés ou assommés sans pitié et illégalement !
 
Cruauté extrême, inutile et gratuite, alors que la solution à la surpopulation féline est simple :

Faire castrer les matous et stériliser les chattes !

 
Gestation Chat

Si vous avez connaissance de chats sauvages ou que vous en nourrissez et que ceux-ci ne sont pas castrés/stérilisés, ce qui entraîne la tragédie des chatons lâchement tués ou souffrant de maladies aussi douloureuses que mortelles,
 
 

Uniquement pour Chats Errants

(cette campagne est non payante)
 
Merci pour eux !
Merci à Toudou - Emission 145 (16-2015)
Une petite visite de la Maison des Chats à La-Croix-sur-Lutry
 

pour plus d'info allez au site : www.toudou.ch
 
Aimer les Chats:

Nourrir OUI... mais NON sans Stériliser

 
On les trouve partout, ces colonies de chats harets - chats domestiques retournés à lʻétat sauvage: à la campagne, autour de fermes, mais aussi en ville, dans des jardins communaux, des zones industrielles ou des quartiers dʻimmeubles locatifs. Les chattes peuvent sʻy reproduire rapidement, vu quʻà partir de leur maturité sexuelle, à partir de lʻage de six mois, elle peuvent mettre au monde jusquʻà six chatons, deux fois par année...
 

A de nombreux endroits, des amis des animaux prennent soin de ces chats, leur offrant régulièrement une nourriture de qualité et souvent un abri.
Les conditions de vie ainsi améliorées favorisent la prolifération des chats et la croissance rapide de la colonie. Des maladies, voire des épidémies peuvent alors se propager très vite, provoquant de terribles souffrances.
(On connaît bien les tristes images de chatons squelettiques, aux yeux boursoufflés par les infections)

Le nourrisage est une aide pour les chats harets, uniquement si parallèllement les individus adultes sont castrés. De cette manière, et de cette manière seulement, les colonies existantes peuvent être stabilisées.

Lors dʻune intervention dans une colonie, tous les individus sont piégés, puis vus par un vétérinaire. Ils sont soignés si malades ou blessés, stérilisés, testés leucose et FIV, vaccinés, vermifugés, traîtés contre les parasites, puis relâchés à lʻendroit de leur capture.
Cʻest le plus grand soutien que lʻon puisse offrir aux chats errants. Ils jouiront dʻune meilleure santé et vivront plus longtemps.

Les femelles ne seront plus épuisées par dʻéprouvantes maternités à la chaîne et les mâles nʻauront plus à sʻaffirmer, poussés à parcourir de grandes distances, au péril de leur vie.

Les bébés - et les adultes que lʻon arrive à convaincre du bienfait des caresses humaines - sont placés dans des familles dʻadoption.

Contactez-nous si vous observez dans votre voisinage une colonie de chats se multipliant de façon incontrôlée et soutenez-nous afin que nous puissions poursuivre inlassablement notre lutte, par des campagnes de stérilisation, contre la surpopulation féline et les souffrances quʻelle engendre.
Dʻavance merci!
 

Nous avons ouvert nos nouveaux sites Web !

... avec nos nouveaux logos.
 
 
Pour communiquer avec vous en façon facile, rapide et pratique.
Pour vous tenir informé sur nos activités et pour vous faire connaitre les sujets et les initiatives qui sont importantes pour nous.
Pour interagir avec vous et recevoir vos messages, vos commentaires, vos pensées et vos histoires.


Aidez-nous
à faire connaître nos activités et notre engagement !

Vous pouvez inviter les amis à visiter les sites web, partager les liens sur les réseaux sociaux, utiliser les boutons "Like".

 
S'il vous plaît contactez-nous si vous désirez nous donner des avis et des suggestions ou nous proposer des sujets et des articles à publier !
 
vous pouves nous trouver aussi dans:
Pour éviter que nos chats bien-aimés fuient,
nous avons ajouté une grille de protection avec porte à l'extérieur de l'entrée principale.
 
 

18 Octobre 2015

La protection des animaux en Suisse se décide à Berne et nous avons besoin dʼélus à même de sʼengager pour cette cause, car trop dʼobjets visant une meilleure protection des animaux sont régulièrement rejetés.


Les données ci-dessous sont le fruit dʻune étude et dʻune consultation effectuées par "ANIMAUXPARLEMENT", une plateforme apolitique, gérée par un collectif issu de diverses organisations de protection des animaux, (dont la LVDA) lesquelles soutiennent la démarche.

On ne connaiit pas exactement les circonstances de son accident.
A-t-elle a paniqué?
Sʻest-elle engagée sur la route à la recherche de sa maman?
Pourquoi lʻautomobiliste qui lʻa heurtée ne sʻest-il pas arrêté? Parce quʻelle nʻétait „quʻun chat“? Un chaton de moins de deux mois?


 
Ce qui est certain, cʻest quʻelle a passé par un enfer de souffrrance inconcevable - des jours durant.

Nous devons de toute urgence réparer le toit du côté nord qui est endommagé au fil du temps et en danger d'effondrement.
nous avons un besoin urgent de fonds ou de main-d'œuvre qualifiée avant qu'il ne soit trop tard.

Recherche de Fonds pour la Réparation du Toit

L'assemblée générale du 10 juin a eu à choisir entre deux comités concurrents.

Elle a élu à une large majorité le comité composé de :
  • Edy Corthésy, président, financier et mécène
  • Francis Noverraz, vice-président, géologue Dipl.
  • Claudine Wehrli, secrétaire du comité, responsable du Refuge la Maison des Chats, CFC de gardienne d'animaux
  • Dr. Mélanie Lacombe, vétérinaire au cabinet Vet Conseil SA à Lausanne
  • Laélia Maumary, présidente de l'Association des Furets de Suisse, CFC de gardienne d'animaux
  • Camille Belhia-Frosio, juriste
  • Amina Michel, trésorière, comptable Dipl.
Très résumés, les principaux objectifs de ce nouveau comité sont :
  • Assumer dans la continuité les tâches générales de la Ligue d'une part, et celles du Refuge la Maison des Chats sans chercher prioritairement à limiter les coûts qu'impliquent les soins aux chats au  détriment de la santé de ceuxci et des objectifs poursuivis.
  • Pour y parvenir, améliorer considérablement la notoriété de la Ligue et du Refuge au travers d'une refonte radicale du site Internet et d'une présence nouvelle au sein des réseaux sociaux, dans la  perspective d'accroître les sources de soutien financier.
  • Ce soutien est actuellement assumé par le mécénat du président Corthésy qui prend en charge l'entier du déficit budgétaire de l'année en cours ainsi que le salaire à plein temps d'une gardienne d'animaux  pour les soins aux chats ; précisons que le travail de cette dernière est complémentaire aux travaux d'entretien, de nettoyage et de soins les plus courants à charge du personnel fixe.
  • Le renouvellement en cours du système informatique actuel obsolète, destiné aux tâches de gestion de la Ligue et du Refuge.

Le calendrier de la "Maison des chats" vous enchantera!

Si vous aimez les belles photos et souhaitez donner un coup de pouce à la cause féline, ne manquez pas notre calendrier 2015.

Lolita Morena est passée par là... et a filmé certain-e-s de nos plus affectueux/affectueuses pensionnaires, candidat-e-s à l'adoption!


pour plus d'info allez au site : www.toudou.ch
 

Invitez les amis à visiter notre site web, partagez les liens et les articles sur les réseaux sociaux, utilisez les boutons "J'aime" et "G+1" !
Aidez-nous à faire connaître nos activités et notre engagement !

Placements Urgents

Je cherche une famille...

IMAGE

Stella

Curriculum extraordinaire que celui de Stella. Elle vivait au sein d‘une colonie de chats errants dans un quartier de Lausanne,...

IMAGE

Sweety

Jolie minette à la patte blanche… mais facile ! En effet, lorsque quelque chose la dérange, elle ne manque pas de se manifester par un rapide...

logoLigue Vaudoise pour la Défense des Animaux et contre la Vivisection
pour la défense des animaux exploités et maltraités

adresse :
Ch. De la Grangette 171
La Croix-sur-Lutry
CH-1090 Suisse
 
contact :
tel. (+41) 021 791 20 36
info [@] defense-animaux.ch

module de contact

 
horaires :
ouvert tous les jours
de 15h00 à 19h00
 
les images et le contenu des articles mentionnés ou publiés par d'autres auteurs sont propriété des respectifs auteurs
  • site web, graphisme et template
  • @ Amnis Garage
  • Amnis Garage
  • réalisé par Andrea, Barbara, Evaristo, Federica, Max



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies
pour améliorer votre navigation et votre expérience du site et pour réaliser des statistiques de visites.